Espace-entretien---3.jpg
Line separator

SUIS-JE VICTIME ?

La violence conjugale implique une dynamique dans laquelle l’un des partenaires utilise diverses stratégies pour obtenir ou maintenir un contrôle général sur l’autre. Bien qu’elle puisse être exercée par les deux sexes, les études démontrent qu’elle est généralement subie par les femmes et perpétrée par les hommes.

RECONNAÎTRE LES INDICES.

La violence conjuguale est souvent mal comprise. Il est difficile pour la victime de reconnaître qu'elle vit de la violence, elle tarde ainsi à aller chercher l'aide dont elle a besoin.
  • Vous vous sentez isolée?

  • Vous avez l’impression que les décisions importantes sont prises par une seule personne?

  • Vous avez peur de dire ce que vous ressentez ou ce que vous pensez?

  • Vous vous sentez responsable de la colère de l’autre ou vous avez l’impression d’avoir déclenché la violence?

  • Vous devez prendre un verre ou des tranquillisants pour vous calmer les nerfs ou arrêter de penser?

  • Vous vous êtes faite bousculer après avoir osé contredire votre partenaire?

  • Vous avez été giflée pour avoir répondu en criant?

  • Vous avez été poussée par terre parce que vous désirez retourner aux études?

  • Vous recevez un cadeau, des excuses ou des petites douceurs après une crise ou un épisode de violence?

  • Vous vous sentez parfois obligée d’avoir une relation sexuelle?

  • Vous avez peur que la séparation engendre d’autres violences?

  • Vous avez un œil au beurre noir et vous dites aux autres que vous êtes tombée ?

  • Vous recevez des remarques désobligeantes sur votre corps?

Vous reconnaissez un ou plusieurs de ces indices dans votre relation ?
Alors, vous subissez de la violence conjugale.

Line separator

RECONNAÎTRE LA VIOLENCE.

La violence physique n'est pas la seule forme, bien que cela soit la plus visible et celle dont nous entendons le plus parler. La violence conjugale réside parfois dans des gestes, des paroles, des regards, des attitudes.

PSYCHOLOGIQUE.

Lorsque votre partenaire

  • vous humilie, vous méprise, vous juge

  • vous dévalorise, vous dénigre et vous critique

  • vous intimide en frappant des objets ou des murs ou par son regard

  • vous fait du chantage, vous menace, vous manipule.

VERBALE.

Lorsque votre partenaire

  • crie après vous

  • vous donne des ordres

  • change de ton de voix quand il vous parle.

SOCIALE.

Lorsque votre partenaire

  • contrôle vos allées et venues

  • vous isole

  • est jaloux, possessif

  • critique vos amis et votre famille

  • espionne vos conversations téléphoniques ou électroniques

ÉCONOMIQUE.

Lorsque votre partenaire

  • contrôle votre argent et vos comptes bancaires

  • vend vos biens sans votre accord

  • dépense l'argent prévu pour payer les comptes ou la nourriture

  • s'approprie vos biens et/ou refuse de payer sa part

  • refuse l'achat de biens nécessaires pour vous ou vos enfants

  • vous empêche ou vous impose de travailler

SPIRITUELLE.

Lorsque votre partenaire

  • vous oblige à adhérer à des croyances qui ne sont pas les vôtres

  • vous empêche d'adhérer à vos propres croyances

  • se moque de vos croyances et vous ridiculise

SEXUELLE.

Lorsque votre partenaire

  • vous harcèle par des attouchements

  • vous impose des pratiques sexuelles avec lesquelles vous n'êtes pas à l'aise

  • vous boude pour avoir des relations sexuelles

  • dénigre votre corps

  • menace de vous être infidèle si vous ne faites pas ce qu'il veut sexuellement

  • vous force à avoir des relations sexuelles

FAMILIALE.

Lorsque votre partenaire

  • critique vos aptitudes parentales

  • vous culpabilise du temps passé avec vos enfants

  • est jaloux de votre relation mère/enfant

  • vous critique et vous ridiculise devant vos enfants

  • utilise les enfants pour obtenir vos faveurs

  • vous tient comme unique responsable des comportements de vos enfants

PHYSIQUE.

Lorsque votre partenaire

  • vous bouscule

  • vous serre les bras

  • vous frappe

  • vous tire les cheveux

  • tente de vous étrangler

  • vous séquestre